COLLECTIF DU CHÊNE-VERT

CCV CCV

Un arboretum, une tempête, des internautes...

Les Journées du Chêne-Vert

Les fêtes du Chêne-Vert : Journées et autres fêtes

Journée de mai 2007 : fête de la nature, avec le CPN du Chêne-Vert (19 mai 2007)

Par arrivages successifs, le jeudi soir, tout le monde était là : 25 personnes à table, 2 chiens, 1 chat, 1 hanneton. Muriel nous a préparé sa désormais traditionnelle tome daubée : on s'en est mis jusque là, vous voyez ? bonne humeur, convivialité, rigolades, mais ça vous le saviez déjà ... quelques oreilles du forum ont du frémir, une bise défoulatoire passant à fleur de leur peau.Tout le monde s'est ensuite réparti dans les gîtes, à des heures tardives, plus ou moins.
Vendredi s'est passé tranquillement jusque dans l'après-midi où les activités se sont réparties en deux sections : la sieste et le magasin "chez Nicole"...
À 17h 30, est arrivée la presse, et Fabien, aidé (?, parce qu'il s'en sortait très bien) de JL a présenté le Club CPN du Chêne-Vert.

Vers 19h, a commencé l'AG, pendant que Greg préparait un apéro dont il nous donnera les (oui, y'avait des variantes) recettes : surprenant par sa composition, ravissant par sa légèreté (méfiance) et son goût : apéro bien mérité après presque 3 heures de discussion...

Est-ce ce soir-là aussi que Greg a commencé une approche étonnante mais efficace du Maître des Lieux : un crumble aux pommes et au..................... CHOCOLAT !!!!!!!

Le samedi, lever aux aurores pour la Fête de la Nature.
Échanges de plantes; celles venues de Normandie se taillent un beau succès...

Déjeuner sur l'herbe, beau temps ; l'après-midi, visite officielle de l'arboretum avec visiteurs, et nous, bien sages.

Loïc et Aurélie, jeunes musiciens, ont accompagné cette visite de chants (traditionnels de Poitou-Charentes), puis d'airs de flûte traversière et de violoncelle : un régal, une très bonne intimité avec les lieux.

On trouvait aussi dans les allées des casseroles accrochées dans les arbres, un zylophone fait de branches, une batterie... de cuisine : chacun était invité à s'adonner à sa passion cachée pour la musique, ce que nous n'avons pas manqué de faire, bien sûr.

C'est un bref résumé; vous y ajouterez vous-mêmes les ingrédients que vous connaissez déjà tous, même ceux qui ne sont pas encore venus à l'Arboretum. Des détails difficiles à rendre, ou que j'ai oubliés, des discussions de tous poils, en tous sens, sérieuses et pas du tout, de l'amitié, de la chaleur, des questionnements, des doutes, des perplexités, des gens quoi... et des plantes, plein le coffre, histoire d'embarquer un peu de tout ça chez soi, de le planter, pour que ça continue.

Françoise.

En images

Les albums s'ouvriront dans un nouvel onglet de votre navigateur

Retour en haut de page